La CEEAC au chevet de la Centrafrique

  • 20 décembre 2012
Idriss Déby Itno.
Le président Idriss Déby Itno a convoqué un sommet de la CEEAC sur la crise en Centrafrique.

Ce sommet extraordinaire sur la crise en Centrafrique a été convoqué par le président tchadien Idriss Déby Itno qui est également président en exercice de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale.

Le chef de l'Etat centrafricain François Bozizé s'est envolé jeudi pour le Tchad en vue de cette rencontre.

On annonce également l'arrivée dans la soirée à Ndjamena du président congolais Denis Sassou Nguesso.

Le Tchad, qui a envoyé des soldats en RCA pour soutenir l'armée centrafricaine face aux rebelles, entend également jouer un rôle diplomatique en vue d'éventuelles négociations entre les rebelles de la coalition Séléka et le régime de Bangui.

Idriss Déby Itno dispose de l'influence suffisante pour amener son homologue centrafricain à ouvrir le dialogue avec la rébellion.

En l'espace de deux semaines, les rebelles, qui gagnent du terrain, ont pris plusieurs villes du centre et du nord.

La localité de Batangafo, dans le nord, est passée sous leur contrôle jeudi.

La coalition Séléka est composée de factions dissidentes des mouvements rebelles qui avaient conclu des accords avec le gouvernement en 2007.