Vers la fin du monde ?

  • 20 décembre 2012

Les tenants de cette thèse prédisent une journée de cataclysmes, rythmée par des coupures d'électricité, des séismes, des tsunamis et des glissements de terrain.

Image caption Le compte à rebours a commencé en vue de la fin du monde ce vendredi, avancent certains illuminés.

Pour la première fois, affirment-ils, le soleil va se lever à l'ouest.

La rumeur veut que le village de Bugarach, en France, soit le seul endroit au monde à échapper à la destruction causée par la fin du monde.

Mais mauvaise nouvelle pour ceux qui tentent d'y trouver refuge : la présence policière a été renforcée pour empêcher les foules de se rendre dans ce village des Pyrénées.

En Grande Bretagne, des foules immenses convergent vers Stonehenge pour faire la fête, en attendant le pire.

A Cisternimo, dans le sud de l'Italie, des célébrations sont également prévues.

Les hôtels de la ville affichent complet : des centaines de couples ont décidé de faire des réservations avant le jour J.

Aux Etats-Unis, pour certains, c'est l'occasion de se livrer à des canulars.

A la Nouvelle Orléans, un réalisateur de télévision envisage d'organiser une gigantesque fête.

Et il compte se rendre sur les lieux à bord d'un factice vaisseau spatial.

En Chine, un millier de fidèles d'une secte chrétienne Dieu Tout Puissant ont été arrêtés.

Ce mouvement secret distribue des dépliants indiquant que seuls ses membres vont survivre à l'apocalypse.

En fait, la secte a relayé la prophétie maya après la sortie, il y a trois ans, de "2012", un film hollywoodien sur la fin du monde, qui a connu un franc succès en Chine.

En Afrique, aucune activité inhabituelle n'a cependant été observée en rapport avec le 21 décembre.